Inside au Palais de Tokyo, une plongée à l’intérieur de soi

Et oui… L’exposition Inside se termine aujourd’hui. C’est alors l’occasion de partager avec vous notre impression sur cette étonnante exposition.

IMG_9691

S’aventurer dans l’exposition Inside c’est accepter d’être troublé, d’être bousculé, d’être mis à nu. En effet, Inside est une confrontation permanente entre les visiteurs et les oeuvres, une confrontation parfois violente car nous renvoyant avant tout à nous même, à nos défauts, nos excès et nos faiblesses. Le choc se fait dès l’entrée avec une première oeuvre suspendue, traversant le hall comme une toile d’araignée. Faite de 44 km de scotch, elle invite le visiteurs à pénétrer dans cette étrange membrane pour parcourir le hall du palais et le plonge ainsi dans un long voyage introspectif.

 IMG_2108

Toujours plus provocantes, les 35 oeuvres exposées nous malmènent et un lien fort se tisse entre l’espace et les installations. L’architecture du Palais de Tokyo fait partie intégrante de l’exposition et contribue à l’étrange rencontre entre le visiteur et lui même, entre le visiteur et ses angoisses. Certes, l’art contemporain peut laisser au premier abord sceptique mais Inside c’est aussi permettre à l’oeuvre même la plus décalée d’être appropriée et interprétée par le visiteur. En s’attardant sur des détails, en comprenant le message de l’auteur, une plongée à l’intérieur de soi même devient alors possible.

 IMG_9683

Certaines oeuvres marquent plus que d’autres. Tout d’abord, les escaliers envahis par les dessins magiques et dérangeants de Dran. En étant un passage obligatoire de l’exposition puisque permettant d’accéder au sous sol, ces dessins nous ouvrent les portes d’un monde parallèle, aussi fascinant qu’il n’est effrayant. Des dessins très noirs, presque morbides, avertissants mais à la fois réalistes, représentant la nature et l’innocence, l’oeuvre de Dran provoque l’esprit et le replonge dans ses déboires.

IMG_2125IMG_2120

IMG_2119IMG_9681

Une autre oeuvre marquante est celle de Ryan Gander sculptant les abris de fortune de sa petite fille dans du marbre. Nous replongeant dans l’enfance, à l’âge ou une simple cabane faite de draps et de chaises nous paraissait une forteresse, l’artiste en fait un lieu impénétrable en le gravant dans le marbre.

IMG_2111

 Il pleut à l’intérieur d’une maison, la forêt n’est en fait que du carton, les vitres n’existent pas, le feu s’empare d’un foyer sans que personne ne s’en rende compte, les cabanes d’enfants sont en marbres, les morts deviennent des oeuvres, une maison remplace la tête d’une personne… Inside c’est ça. Une expérience à la fois émotionnelle et sensorielle, une balade entre peur et fascination. Les repères s’effacent, il est temps de faire place à l’interprétation et à la confrontation. Pour apprécier Inside, il faut y aller l’esprit ouvert, avide de nouvelles rencontres et sensations. Il n’y a pas qu’une seule interprétation à cette exposition et c’est ce qui en fait quelque chose d’unique et de fascinant.

IMG_9680IMG_9689IMG_9687

IMG_9678

Palais de Tokyo13, avenue du Président Wilson, 75 116 Paris /  01 81 97 35 88 / Tous les jours sauf le mardi de midi à minuit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s